Shop More Submit  Join Login
×

:iconnotreforteressebrule: More from NotreForteresseBrule


Featured in Collections

For me by Wordeea

Celui qui partage... by Alittlebitdreamer

STRANGER IN A MIRROR


The House Where Nobody Lives by Bark Le silence des pierres #8 by SylveryFox
La pretresse by Daturanoire nude2 by stevenfields Thunder Call by pauline-greefhorst Oups by Rayon2lune
La sorciere by Alittlebitdreamer La raison et le sensible by Nahuask
Die Majestaet by Knechter Fantasmagorie by Annabelle-Chabert :thumb343190090: The air is colder than the water by KariLiimatainen
Vacant reflections - Le vide des reflets by Wordeea :thumb342341037:
Black Magic by Elisanth Chase of Haze by Lorelyne Mura by Pugoffka-sama Unveiling Dawn by Christine-Muraton
I Don't Know How to Die by TwilightPoetess Messenger. by Coldwave-Enigma
Les frontieres de l'etre by olivier-ramonteu requiem by Inextremiss Ghosts in the photograph never lied to me by anaPhenix the hours of dissolution by Inextremiss
Car tout finit un jour... - Because everything... by GrisBrouille Firestarter 2 by AnitaAnti
.fate reloaded. by naikki :thumb308288577: How High is the Sky? by DpressedSoul :thumb299058730:
they will always by thetaoofchaos Last World War - check mate by giosolARTE
Ziburinis by Christine-Muraton Contempt by PolarExtremesStudio She's the Static Suicide. by mistress-macabre feuer.getauft IV by silent-order
Vautour by Nozuf Lost by felawn
They Are My Own by astrangeallure :thumb322189538: cold by KariLiimatainen Full Moon by Aivaseda
Ce n'est pas un poeme by The-Mirrorball-Man Cell Memory by pbxn109
pot de depart by shitpitcher Complaint by Tenebrae76 Quand tout s arrete by Psychasthenique Lost Identity by Bokotsu
:thumb328850968

More from deviantART



Details

Submitted on
January 25, 2013
Link
Thumb

Stats

Views
1,592
Favourites
9 (who?)
Comments
140
×

INTERVIEW XI : WORDEEA

Journal Entry: Fri Jan 25, 2013, 11:43 AM
Les interviews de :iconnotreforteressebrule: présentent :

when :iconlombregrise: meets :iconwordeea:



Note :  No translation available for now. Should there be an interest, I will be translating it, it is rather long (understatement of the century) and frankly I am not all that interesting and rather verbose ;p  Seriously, even if only one person say they would like to read it, I will translate it. Just let me know


Chers amis, bonsoir ! Dans le cadre de nos interviews courtes (gag), nous avons le plaisir de recevoir ce soir Wordeea, aka Sophie, une poètesse de la forteresse - section grand Nord.  Oui, je sais - elle est également la co-fondatrice du groupe, et, à cet égard, la parité des interviews passe à la trappe. Mais je voulais, pour le premier anniversaire (en retard, oui, je sais), mettre à l'honneur Sophie, qui fait tant de choses pour le groupe, et sans laquelle les 3/4 des initiatives proposées n'existeraient tout simplement pas. Je conclus en précisant qu'elle a répondu à mes questions comme elle le fait pour le reste : sur son temps libre, entre travail, famille, enfants et tout le bazar. Passons donc à l’entretien proprement dit... Et servez-vous un verre. Quand elle parle, on ne l'arrête plus :lol:




I. Wordeea, bonsoir ! Présente-toi à nos lecteurs, s’il te plaît.
 
Salut ! Wordeea, Sophie de mon prénom.
Je suis québécoise, j’ai donc grandi parmi les loups, je chasse l’ours (à mains nues) j’habite un igloo, je me promène en traîneau à chiens, je me gave de sirop d’érable et pour me distraire j’égorge des chatons.


II. Comment es-tu venue à l’écriture ? Quelles sont tes influences majeures ?

Par accident, un détour de la vie, un coup de poing au ventre. Et c’est moins cher que de faire une thérapie. J’ai toujours un peu écrit ici et là depuis que je sais écrire - j’avais 8 ans quand j’ai écrit ma première histoire. J’avais même inventé tout un langage - Tolkien n’a qu’à bien se tenir ! Je l’ai encore quelque part, je crois. J’ai écrit mon premier poème à 8 ou 9 ans dont voici la première strophe (la seule dont je me souviens)

Le bonheur
Comme une fleur
Croit tranquillement
Mais amèrement


Déjà dans le temps, je faisais dans le joyeux.

Étrangement, je n’ai rien écrit étant adolescente - j’étais trop occupée avec des trucs importants genre me faire péter la tête ou sécher mes cours .... J’ai recommencé brièvement au début de la vingtaine. Puis tout laissé tomber de nouveau ... jusqu’à l’an passé.... ET me voici donc, ici aujourd’hui, à l’aube de mes 40 ans : J’apprends (ce qui m’est vital), je ne peux m’en passer et je ne comprends pas comment j’ai pu arrêter.

Étant arrivé si tard dans l’écriture, la poésie surtout, je fais mon éducation au fur et à mesure. On peut donc dire que mes influences sont ce que je lis sur le moment. J’adore Miron et Grandbois et d’autres poètes québécois. Plusieurs poètes sur dA (trop modestes pour que je les nomme) me montrent aussi la voie ; je me plonge peu à peu dans la lecture et l’analyse (et la copie aussi) de poètes plus structurés - Baudelaire, Hugo, Mallarmé, Cros, Boileau. J’ai la piqûre de la structure - me plonger dans le problème de la métrique, d’avoir à trouver le bon mot avec le bon nombre de syllabes, la bonne rime, sonorité, etc. - me permet de faire une pause, dans une bulle, hors de tout. J’adore... Je suis aussi très influencé par la nature (la nuit, le ciel de la nuit, la mer, la neige, etc.)


III. Peux-tu, une bonne fois pour toutes, nous expliquer ce que signifie « tabarnak » ?

Cette courte vidéo pourra t’aider à saisir toute la portée poétique de ce mot ainsi que ses usages multiples : www.youtube.com/watch?v=2eQLAg…


IV. Notre fameux quizz culture, maintenant. Qui a dit : « Vive le Québec liiiibre ! »
a) Cléopâtre
b) Mon mari R’né
c) Charles de Gaulle
d) Sylveryfox


un quizz ! :squee:

a) Cléopâtre = “Gaulois venus de loin pour m’accabler de haine ! Je saurai vous montrer comment meurt une reine ! “
b) Mon mari R’né = “y’a-tu d’la bière icitte ?” (www.youtube.com/watch?v=CdcVht… (LA classe)  
c) Charles de Gaulle = “Vive le Québec libbbreeeEUH” (le pauvre il n’avait aucune idée de ce qu’il allait provoquer … )
d) SylveryFox = “la bidouille c’est la vie” (il va nier)


V. On murmure que les Québécois sont nommés ainsi, car, taciturnes, on les nommait « quels becs cois». Peux-tu confirmer cette rumeur ?

Toi les jeux de mots, ça s’arrange pas, hein ?. C’est pour moi ou tu es particulièrement en forme ce soir ? Tu veux qu’on en parle ? Non, nous sommes un peuple inquisitif (à ne pas confondre avec inquisiteur  :#1: ) nous posons beaucoup de questions : ké ? bé ? koi ?


VI. A quel âge as-tu vu le loup, Garou ?

C’est tellement pas tes affaires, mon chou
(ça sent la collab, ça mes amis ...!)

VII : Je parlais du chanteur. :skull:
 
HA !  - et ma première réponse a cette question était: “il parait qu’il bosse par chez vous” ! :lol: mais je ne croyais pas que les gens pigeraient, alors j’ai changé ;p

VIII. Tu te lances, en ce moment, dans la lecture de certains de tes poèmes (disponibles en lien dans les commentaires desdits poèmes). D’où t’es venue cette idée ? Quelle satisfaction en tires-tu, et as-tu des retours positifs de cette expérience ?

Oui ! et j’aime beaucoup :)  un jour, l’an passé, j’ai eu l’idée de lire de la poésie et d’en faire des enregistrements - je vis loin de la majorité des gens qui me sont chers, donc Skype et les fichiers audio sont des façons de rester en contact. Ensuite, il y a eu la fameuse Guerre des sexes dans la forteresse et je voulais que notre oeuvre se démarque - et de faire une œuvre  texte-image-audio, fut ma solution - (œuvre magistrale si je puis dire – en collaboration avec les merveilleuses

Nahuask et figueline :) ) :icongangnamstyle-plz:

Faire la lecture d’autres poèmes et les mettre sur dA, n’a été qu’un prolongement naturel. La lecture de poèmes n’est que la prochaine étape dans mon processus créatif. Ça donne une dimension, un relief. Je suis fana de musique, mais j’ai aucune oreille ou talent de ce côté, donc lire, jouer un texte, avec ma voix, est ce qui s’y rapproche le plus pour moi.

C’est quelque chose que j’ai fait d’instinct, parce que j’en avais envie – et j’apprends « sur le tas » comme on dit ici, j’apprends plus facilement en faisant qu’en théorisant - j’ai eu de très bons conseils d’un annonceur-radio (coucou Julien ! ) et ensuite, j’ai écouté ce que d’autres artistes sur dA font et je trace ainsi doucement ma voix (“x” oui … ) ... J’ai découvert un groupe sur dA Elocutionists qui se consacre à la lecture de poésie. C’est un endroit génial pour écouter ce que les autres font.
 
J’aime lire ceux des autres, y mettre ma touche (pour pas dire ma bouche - rhooo. en feu), j’aime lire (certains) des miens pour leur donner un niveau manquant à l’écrit, mais j’ai aussi hâte de voir ce que d’autres voix feront de mes textes.  Jusqu’à présent les gens semblent aimer, et mon accent - aussi bien en français pour les non-Québécois, qu’en anglais pour les natifs anglo-saxons, ne semble pas interférer.


IX. Tu collabores souvent avec un certain SylveryFox , photographe de son état. Est-ce que la puissance, la grâce et le talent d’un premium member (et cofondateur historique) du LSA ne t’éblouissent pas trop ? :icongizmoplz:

Non ça va :lol: Je gère. :D Je résiste à son charme dévastateur à grand coup de photo de porcelet confit prise avec mon smartphone (inside joke within - qui sera bientôt connue - soyez patients les cocos )

Il a énormément de talent et met une sensibilité dans ses photos, qui me touche beaucoup. Il est aussi absolument hilarant et me fait rire ; sans mentionner que lui et moi pouvons discuter musique pendant des heures.


X. Il paraît qu’à Montréal, il y a une ville souterraine. On murmure que cela explique ton humour au ras des pâquerettes. Est-ce vrai ?

Et qui est ce “on” qui murmure ? et que sait-il de mon humour ?  Quelles sont tes sources ?  Encore des rumeurs à mon sujet … C’est suspect tout ça …la ké-bé-koi(se) en moi se réveille … il y aura inquisition !! Au bûcher le “ON” ! Fait intéressant (ou pas): au Québec on dit marguerites. Greynote : ben chez nous aussi kestukrois

Bazinga ! Prochaine question ! ça roule ! Il ne m’en reste que 3 millions … ne perd pas courage, public en délire ; ne perd pas courage ! P’tite question pour voir si vous portez attention : Que veut dire l’expression “L’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours” - Interview interactive ! Boum ! Dans la forteresse on innove ! Oui  madame ! 10 points au premier qui répond !

donc  ...


XI. Séquence tirée de « Ridicule » (film à voir absolument). (J’ai vu) J’annonce : octosyllabes, quatrain. Rimes imposées : Solstices / Vancouver / Prémisses / Albert. Bonne chance.

Jadis, à tous les deux solstices
L’abbé filait vers Vancouver
Niant chaque fois les prémisses
Qu’il gèle sur le Mont Albert.


(bouarf - en 5 minutes, c’est tout ce que j’ai. Oui, j’ai minuté :roll: )

(merci de me donner des rimes qui fonctionnent … j’en connais qui n’ont pas ce talent … on ne nommera pas de nom, pour rester poli …*siffle* )


XII. Ton métier est traductrice, tu traduis aussi beaucoup sur DA, en plus de l’écriture d’une langue à l’autre, quelle santé ! Cette gymnastique intellectuelle n’est-elle pas épuisante ? Quelles sont tes activités favorites pour te détendre ? (Des ados nous lisent, modère ta réponse :#1: )

À part repousser les hordes d’admirateurs musclés, bien bâtis, plein d’esprit et ténébreux, qui n’en veulent qu’à mon corps de déesse et à mon intellect sans pareil, tu veux dire ? Je fais du jogging. :skull:

C’est ce qui me garde saine d’esprit. C’est du temps juste pour moi, où je peux me défoncer et me démolir complètement physiquement. Je suis très physique dans mon approche de la vie – je parle avec mes mains je ressens tout très charnellement - émotions, stress .. Donc me dépenser physiquement coule de source et est nécessaire à mon calme psychologique. Je pense mieux quand j’ai les jambes en jello :lol:

De plus, j’aime me dépasser - aller plus loin, plus fort, plus vite que la dernière fois. Je me rends aussi compte que je suis un peu junkie à l’adrénaline. Le high que je ressens après m’être épuisée physiquement à fond est sans pareil. Je planifie participer à deux courses de 10kms au printemps et possiblement un demi-marathon à l’automne … on verra comment se passeront les 10kms avant ...


XIII. Choisis une œuvre d’un devantartist et présente-la nous.

extricatean absent hand holds mine
 so I hang on to that hand
for dear life, and dear
is life; the moon behind
his cloud curtain
has stories of craters
and so do we, each encounter
leaves an imprint, we will
 says the moon
all go beyond the earth
so I imagine a globe
in my hand now
and spin it
 we have real choices
we think,
in the spin of ourselves
  caught by
the gravity
of situation and
by what is at hand
the hour is late
 or is it just
early. the hand in
mine is ghostly white.
 
de/by silvernium

:bulletblue: J’adore tout ce que Nicki fait. Elle écrit des textes qui non seulement sont magnifiques, mais ils nous font toujours penser, ils sont très contemplatifs et zen aussi ; et elle prend son inspiration dans les étoiles. Littéralement ! Plusieurs de ses poèmes ont pour inspiration la photo du jour de la NASA.

:bulletgreen: I love everything Nicki writes. She writes texts that are not only beautiful but they are thought provoking, very zen as well and she gets her inspiration from the sky, literally! A lot of her poems are inspired by NASA’s daily pictures.


XIV. Je me suis souvent demandé pourquoi les anglophones disent « blue car » au lieu de « voiture bleue ». Cette manie de coller les adjectifs avant les noms leur vient d’où ? Pour le suspense ?

Bonté gracieuse ! Je dis monsieur , quelle étrange question, il est, n’est-il pas ?

Tu sais, si tu vivais dans un pays où il pleut 80% du temps et où on mange de l’agneau bouilli accompagné de gelée à la menthe, toi aussi tu voudrais parler des adjectifs et de ce qui est joli avant d’aborder le reste. ;p

(Greynote : Bonne réponse de l'amiral :skull: )


XV. Quelle a été le montant exact de la rançon exigée par les Anglais pour la libération de Jean II le Bon après la raclée de Poitiers, en 1356 ? Combien cela fait en dollars canadiens, approximativement ? Cette réponse étant disponible sur Wikipédia, question subsidiaire : que fit le fils de Jean II pour stabiliser la situation, par la suite ?

Tu crois vraiment que je vais aller googler ça ? - (oui)

(…..)

Bon, oui, j’ai googlé :roll: (tu le savais que je le ferais ! j’ai perdu tout mon mystère *soupir* ) (oui, aussi)

4 millions d’écus d’or (mais il semble qu’il a été libéré pour 3 et dont seulement une infime partie avait été remise à sa mort). 1 écu d’or = 4 livres canadiennes avant l’année 1752, donc 16 millions de livres d’avant l’année 1752. Bon, tu le sais, je suis aussi nulle en math qu’en géolocation; donc : La livre moderne équivaut à 1.57 dollar canadien;  fais le calcul toi-même. Nonmais.

Et puis tu vas me dire que ce montant n’est pas correct puisque tu veux le montant équivalent à  l’époque de Jean-chose. Ben, tu sais ce qu’il te dit le montant équivalent de Jean-chose ?

:skull:

(Greynote : réponse correcte. Le piège était dans les 4 millions exigés, mais une partie remise.)

… et pour stabiliser la situation, Philipe le Hardi (14 ans quand même lors de la guerre de Poitiers, faut le faire : « Père, gardez-vous à droite ! Gardez-vous à gauche ! ») dit Philippe II de Bourgogne... euh... il a rapporté une horloge à Dijon ? :#1: - c’est la réponse que je donne à 01h45 du mat. Dijon, en passant, dont le cri de guerre est “Moult me tarde”. Sans déconner. J’adore.

Moult-au-nez, serait bien aussi, ou bien, molton-né :#1:
(je sors prendre l’air, feel free to edit)

- il créa un état Bourguignon – grâce à la dot de sa femme (et oui, un autre homme qui doit sa fortune à sa femme … ) tout aussi puissant que la France ? – dernière réponse.

(greynote II : Et bien non ! Ahahaha ! Car je parlais de son autre fils, qui, devenu Charles V, créa une nouvelle monnaie pour parer au plus pressé : le franc. Tu te tapes toutes les acceptations pour un mois :lol: )


XVI. Si tu étais un des cinq éléments traditionnels en occident, quel serait-il et pourquoi ?

L’eau - c’est clair … Je suis une force tranquille douce et profonde  ….

:skull:

Ben non, moi = :iconfireplz:

Je suis fougueuse et déterminée, je suis à mon meilleur dans l’action, j’ai de l'enthousiasme pour trois, je suis résiliente, je ne connais pas les demi-mesures, je suis extrêmement loyale et je couvre d’attentions ceux qui me sont chers, me faire dire “non’ ou “impossible” ne me fera que redoubler d’ardeur pour obtenir ce que je désire, j’ai le bonheur facile, et je suis épicurienne jusqu’au bout des doigts …

Depuis longtemps, je m’associe au phénix. - je n’ai pas peur de tout défaire pour me rebâtir, changer de vie, déménager, changer d’emploi, de look, rayer des pans de ma vie et ne jamais regarder en arrière.

Je déteste l’indécision et la lenteur, je suis rancunière, j’ai mauvais caractère, je suis impatiente, je râle quand je ne peux avoir ce que je veux, je parle trop souvent avant de penser, je ne suis pas super diplomate,  mon “enthousiasme’ peut être un tantinet agressif, je peux être très taciturne et si on brise ma confiance, je ne pardonne pas.

Bref,  je suis charmante :skull: en général, les gens me détestent ou m’adorent. Juste call me Madonna ;p

Ceci dit, j’ai aussi beaucoup de terre -  c’est un peu paradoxal : lorsque je ne suis pas confortable ou ne connais pas bien les gens/une situation, j’observe beaucoup, j’analyse et suis plutôt tranquille; certains diront même que je peux avoir l’air hautain, mais en réalité, c’est de l’introversion. Quand je suis plus confortable, mon feu se relâche... Mon feu/ma braise est beaucoup plus contenu et ancré dans la terre qu’il n’y paraît à première vue, je peux être très lente à prendre des décisions, je planifie … J’ai beaucoup d’aspects terre qui ne se révèlent généralement qu’à certains.

Étant si bouillonnante, je recherche la neige, la nuit ou la mer pour m’apaiser, me calmer, me retrouver. Leur froideur et leur tranquillité m’aident à me recentrer et à revenir à l’essentiel.


XVII. La musique tient une place très importante dans ta vie. Parle-nous en, avec quelques noms de groupe ou de musiciens que tu apprécies particulièrement.

HA. T’as la nuit ? Je peux parler musique pendant des heures, demande à Foxy … Bon, je vais essayer de faire court  … (LOL)

Sans musique, je ne suis pas. Point à la ligne. La musique peut me donner des émotions très fortes. Une des choses que j’adore faire est de conduire très vite en voiture et de mettre la musique si forte que mes rétroviseurs en tremblent. La sensation de liberté et d’euphorie que je ressens à ce moment est fantastique. Ça m’aide à penser, mes meilleures idées de poèmes me viennent souvent comme ça.

La musique a cette capacité de me ramener instantanément à certains moments, très précis quelques fois, de ma vie. Je visualise ma vie comme un film - et chaque période/certains souvenirs, sont des plans avec une chanson/un groupe/un genre qui y est rattaché. Exemple :

Ma petite enfance : Cat Stevens, Harmonium, Claude Dubois, Jean-Pierre Ferland, Francis Cabrel (tut ! :skull: ) ABBA

Et c’est ainsi pour tout le reste de ma vie. C’est même très clair et précis. Quelques fois, je vis un moment et tout de suite, une chanson me vient à l’esprit pour le caractériser. La plupart de mes poèmes ont une chanson qui y est rattachée.

De nommer un des groupes ou musiciens que j’apprécie particulièrement m’est très difficile. Ça fait 5 ou 6 fois que je recommence … J’écoute de tout ! Sérieusement du classique (j’aime beaucoup Bach, Beethoven et Satie) à l’alternatif (Jack White/Dead Weather, etc, Foo Fighters - j’ai un super crush sur Dave Grohl) en passant par le hard (Slipknot) ou métal (Ozzy, Metallica, etc) à l’indu à l’électronica ou au Trip Hop, au Jazz (Brubeck, Davis) aux compositeurs-interprètes (Tori Amos, Flo &The Machine, Tom Waits, Leonard Cohen, Bashung, Brassens, Ferland, etc )- et j’en passe !! Un exemple, hier dans mes oreilles il y a eu : Bloody Beetroots, les Counting Crows, les Beastie Boys et pleins de trucs des années 80s - hair band, pop, punk … (c’est mon petit secret … j’adore les tounes des années 80s :blush: )

Je suis très attiré par le rock alternatif - j’aime les sons un peu sales, une bonne basse bien présente (pour pas dire pesante) et chaude (sans pic de préférence), un drummeur avec du coeur et de belles lignes de drum bien pensées, une guitare pas trop criarde. Ceci dit, ce que tu ne retrouveras jamais dans mes oreilles : R&B moderne, Gangsta rap, Country (sauf Johnny Cash - lui il est à part :heart: *respect* )

Les paroles ne sont pas nécessairement essentielles pour que j’aime une pièce, mais elles sont TRÈS importantes. Je peux aimer une pièce pour ses paroles, plus que pour sa musique parfois - et c’est comme ça que j’apprends à aimer de nouveaux groupes et genres. Dès que j’entends une nouvelle chanson (ce que je fais tous les jours) je google les paroles automatiquement. Sans exception.

Bon euh. J’arrête là, c’est long !! :blush:


XVIII. Nous collaborons tous les deux depuis un an au sein de la forteresse. Hormis le fait que cette interview est d’un favoritisme éhonté (tu me dois 500 euros), quelle serait ton idée du moment pour améliorer le groupe ?

Je te fais 2 trads et on en parle plus ;)

J’ai 3 objectifs pour le groupe pour cette année :

1) Faire des “skins” pour le rendre visuellement plus intéressant - ben oui, je fais ma fille et je vais décorer (tu me dois un logo en passant *kofkof* )
2) M’assurer que nos membres anglophones se sentent comme chez eux et augmenter leur participation
3) Continuer à te casser les pieds (et je suis bien partie avec la longueur de cette interview :D )

(je la mets en forme depuis une heure :skull: )


XIX.  Chère Sophie, voici le moment de nous quitter. Merci d’avoir répondu à cette interview ! Je te laisse le mot de la fin :

Merci à toutes les bonnes âmes qui auront lu tout ceci ! C’est un privilège de faire partie de ce groupe, en temps que modo et membre - merci à tous et toutes de m’y avoir accueilli à bras ouvert. J’espère sincérement que vous vous y plaisez.

Sophie over and out.

Zee hand !


Chers membres de la Forteresse, vous connaissez mieux dame

:iconwordeea:

N'hésitez pas à parcourir ses galeries pour vous geler les noix sous la neige québécoise, et y découvrir quelques perles pleines de beauté ! Votre dévoué,

:iconlombregrise:




ART BY

:iconwordeea:


:bulletred: textes



San Francisco n'existe plus (prose) +AUDIO by Wordeea  (+ SylveryFox ) (+ figueline )



:bulletblue: Images

I was a teenage anarchist by Wordeea Miles from nowhere by Wordeea

This Journal Skin was designed by Night-Beast
Add a Comment:
 
:iconcameraflou:
cameraflou Featured By Owner Feb 13, 2013
ahah sympathique et décalé ce portrait !:D
Reply
:iconlombregrise:
lombregrise Featured By Owner Feb 14, 2013  Professional Writer
merci :)
Reply
:iconwordeea:
Wordeea Featured By Owner Feb 13, 2013  Hobbyist Writer
;)
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Feb 10, 2013  Hobbyist General Artist
:D
Reply
:iconwordeea:
Wordeea Featured By Owner Feb 10, 2013  Hobbyist Writer
:)
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Feb 10, 2013  Hobbyist General Artist
j'ai bien aimé certaines répliques :D
Reply
:iconwordeea:
Wordeea Featured By Owner Feb 10, 2013  Hobbyist Writer
;)
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Feb 14, 2013  Hobbyist General Artist
:D
Reply
:iconlombregrise:
lombregrise Featured By Owner Feb 10, 2013  Professional Writer
:D
Reply
:icongrisbrouille:
GrisBrouille Featured By Owner Feb 10, 2013  Hobbyist General Artist
Un bon petit interview !! :D
Reply
Add a Comment: